logo-supervizor
DEMO

MENU

Blog Supervizor

Les coulisses de Supervizor : Le département Sales

Ce mois-ci dans les coulisses de Supervizor, découvrez le département Sales, avec l'interview de Nicolas, Head of Business Development et Maxence, Head of Sales...

logo supervizor

avr. 30, 2021

3 minutes

Les coulisses de Supervizor : Le département Sales

Ce mois-ci dans les coulisses de Supervizor, découvrez le département Sales, avec l'interview de Nicolas, Head of Business Development et Maxence, Head of Sales. 

 

1. Quels sont vos parcours respectifs au sein de Supervizor ?

 

Nicolas : Je suis arrivé chez Supervizor il y a presque 4 ans, en tant que Business Development Representative. Le cycle de vente n’était alors pas autant établi qu’aujourd’hui. À mon arrivée, nous avons restructuré le pôle avec des postes opérant sur différente étape du cycle afin d’accroître la productivité des équipes. Depuis un an, j’ai pris en charge celui constitué des BDR/SDR pour créer un tunnel de vente efficace. Je fais également partie du pôle Sales, animé par Maxence. Depuis 3 ans, l’entreprise a énormément gagné en légitimité pour arriver à un stade intéressant de reconnaissance dans le secteur.

 

Maxence : En ce qui me concerne, j’ai démarré chez Supervizor il y a deux ans et demi. Le pôle Sales que je manage, travaille sur la mise en œuvre des projets détectés par le pôle BDR. L’objectif va être de démontrer notre expertise métier dans le but de gagner la confiance du prospect mais aussi de travailler en collaboration avec les équipes pour avoir le meilleur taux de conversion possible, valoriser au mieux nos clients, tout en diminuant la durée de notre cycle de vente.

 

2. Quelle est l’organisation de votre département ?

 

Nicolas : De janvier à juin 2020, nous avons procédé à une reconstruction du cycle de vente. Aujourd’hui, le contact est pris en charge en fonction de l’avancement de son projet par les BDR, SDR et Account Executive. Les deux premières fonctions, rassemblées dans un seul pôle, ont pour mission de transformer l’intérêt en projet, puis de le transmettre à l’Account Executive pour finaliser les dernières étapes du pipeline. Pour ce faire, le pôle BDR va effectuer une première phase de qualification et d’identification des besoins. Très souvent, l’équipe définira avec le prospect, par le biais d’un test de la solution, le cahier de projet où figurent ses objectifs et les résultats attendus.

 

Maxence : Les Account Executives travaillent avec :

  • les BDR pour détecter les projets
  • les avant-ventes, experts métier, au sein du département Customer Success pour mettre en avant les fonctionnalités de l’outil correspondant aux exigences du client et mesurer la valeur apportée par le produit suite à la réflexion sur son projet

 

Il s’agit de donner au client toutes les informations, garanties et arguments pour convaincre les différentes parties prenantes de choisir Supervizor.

 

3. Comment collaborez-vous avec les autres équipes ?

 

Nicolas : Le pôle Business Development collabore majoritairement avec le marketing, car c’est avec ce département que nous organisons nos séquences et webinars et travaillons sur l’inbound que nous mettons en place afin de générer les leads. Nous œuvrons aussi avec les Account Executive afin de réaliser le cahier de projet en vue de la clôture de la vente qu’ils peuvent réaliser. Nous sommes également amenés à travailler avec l’avant-vente lors de la mise en place du test de la solution, car ils accompagnent le prospect durant toute cette phase.

 

Maxence : Au sein de Supervizor, nous travaillons majoritairement avec les avant-ventes, et l’administration lors de la signature du contrat. Je reporte l’activité de l’équipe et notre forecast à Alban, co-fondateur de Supervizor en charge du business et des opérations.

Du côté du client, nous collaborons principalement avec le chef de projet qui appartient généralement aux équipes finance, audit et contrôle interne. Nous sommes aussi amenés à faire des ateliers avec nos équipes techniques respectives et des points juridiques avant la signature des contrats.

 

4. Qu’est-ce que Supervizor selon vous ?

 

Nicolas : Supervizor c’était avant tout une belle promesse à nos débuts, pour devenir un outil à la croisée des chemins qui permet de conférer une indépendance à des entreprises qui n’arrivaient pas à se libérer de la charge que représentait l’audit.

 

Maxence : Comme il est possible de voir dans nos parcours respectifs, Supervizor est une entreprise qui grandit vite, et qui permet à ses collaborateurs de gagner en compétences et expérience avec ce même rythme soutenu. C’est passionnant et on ne s’ennuie jamais !

 

Rendez-vous le mois prochain pour l'interview de notre Head of Marketing !

 

Picture of Lilia Hifi

Lilia Hifi

Vous aimerez aussi

4 minutes

Le contrôle interne à l’épreuve de la Covid-19

Article co-écrit avec Sia Partners. Depuis le 11 mars 2020, le monde est plongé dans une crise provoquant un impact fort sur l’organisation ...

juin 15, 2020

Les complémentarités du contrôle continu et des missions d’audit

5 minutes

Les complémentarités du contrôle continu et des missions d’audit

Le contrôle interne continu se définit par l’application de contrôles automatisés à une fréquence déterminée sur les systèmes d’information ...

novembre 2, 2020

Les coulisses de Supervizor : Le département Customer Success

4 minutes

Les coulisses de Supervizor : Le département Customer Success

Découvrez votre nouvelle série ; Les coulisses de Supervizor. Les différents pôles et équipes vous présentent leur quotidien, dans le but d’...

décembre 17, 2020