logo-supervizor
DEMO

MENU

Blog

Supervizor, start-up du mois d'après Altares - D&B

« Vous prendrez bien un peu de data dans votre compta ? » C’est le titre choisi par Altares pour son article qui désigne Supervizor comme start-up du mois.

logo supervizor

avr. 16, 2018

2 minutes

« Vous prendrez bien un peu de data dans votre compta ? » C’est le titre choisi par Altares pour son article qui désigne Supervizor comme start-up du mois.

Altares signe un article très flatteur à notre sujet sur son blog (bedatablog). Spécialisée dans la collecte d’informations sur les entreprises, Altares anime en toute logique un blog d’ « info B4B sous l’angle data ». Et l’annonce récente de notre levée de fonds n’est pas passée inaperçue auprès de la rédaction qui nous désigne start-up du mois.

Rappelant les possibilités offertes par l’auditech alors que les millions de lignes comptables produites par l’entreprise l’exposent à des risques financiers et fiscaux, l’article aborde également l’automatisation des tâches chronophages autrefois réalisées par l’expert-comptable ou le commissaire aux comptes, ce grâce au machine learning.

Ces sujets sont en effet au coeur de l’actualité, entre l’annonce par le gouvernement le mois dernier de son plan de lutte contre la fraude fiscale, et les modifications qui seront très certainement apportées prochainement aux seuils au-dessus desquels l’entreprise a l’obligation d’avoir recours à un commissaire aux comptes. Ces différentes mesures ont pour objectif de simplifier la vie des entreprises, notamment les plus petites. Ainsi les nouvelles procédures de contrôle fiscal, reposant uniquement sur l’analyse des données comptables de l’entreprise (fichier FEC), ne nécessitent plus la présence du contrôleur fiscal au sein de l’entreprise. Ce mode de fonctionnement, bien que plus favorable au débat contradictoire, avait en effet l’inconvénient de mobiliser l’équipe comptable pour répondre aux questions éventuelles du vérificateur.

Supervizor est le 1er logiciel entièrement automatisé pour contrôler la data comptable et opérationnelle de l’entreprise. Compatible avec tous les ERP, aucun paramétrage n’est nécessaire pour obtenir immédiatement un rapport d’anomalies qui permet d’identifier les erreurs et les fraudes dans les comptes. La technologie Supervizor s’appuie sur le machine learning grâce à près de 40 000 comptabilités analysées à ce jour, dont 100% contenaient des erreurs, des prises de risque et/ou des fraudes.

Picture of Supervizor

Supervizor

Vous aimerez aussi